Bipédie ou l’origine de la marche à pied

marche randonnee

L’homo-sapiens, c’est à dire vous, moi, est le bipède le plus répandu sur la terre, avec cette faculté de pouvoir se déplacer comme bon lui semble grâce à la marche.

Certains grands singes ayant des origines communes avec notre espèce peuvent également se déplacer sur leurs jambes. Ce n’est cependant pas leur mode de déplacement principal, contrairement à l’homo-sapiens… jusqu’à l’avènement très récent d’autres moyens de locomotion, essentiellement motorisé et en position assise.

La bipédie, c’est le fait de se mouvoir en station verticale en s’appuyant principalement sur les membres postérieurs.

500 000 ans pour marcher

Longue évolution qui aurait débuté il y 9 millions d’années, date de la séparation progressive entre le singe et l’homme, avec une transition d’une durée estimée à moins de 500 000 ans.

500 000 années d’évolution pour apprendre à marche et se tenir debout !

Il est important de rappeler, comme le souligne la biologiste Christine Tardieu, que l’homme marche sur des deux jambes mais ne naît pas bipède.

C’est donc à la fois un élément fondamental d’une lente évolution de l’histoire, mais aussi un processus d’adaptation physique, que je dirais magique, qui se développe dès notre naissance pour disposer d’une autonomie de déplacement unique.

Quelle datation pour l’origine de la bipédie ?

Aussi simple que paraisse la marche, elle est le résultat de millions d’années d’évolution dont l’origine prête encore à débat au fil des découvertes entre scientifiques à pied d’oeuvre pour défricher le sujet.

Le débat sur l’origine de la bipédie entre dans le cadre de celui plus large du passage d’hominoïde à hominidé, et par antinomie sur ce qui nous différencie des autres animaux.
Dans ce contexte, on oppose généralement bipèdes à quadrupèdes. La bipédie est apparue dans le cadre de l’évolution en mosaïque.

La date généralement admise pour la séparation entre les ancêtres des singes et de l’homme est comprise entre 9 et 7 millions d’années. Peu de fossiles de cette période ont été mis au jour. La transition a été beaucoup plus rapide (moins d’un demi million d’années) qu’on ne l’a pensé pendant longtemps.

La marche à pied comme base de la différence entre l’homme et l’animal, comme moyen de locomotion unique depuis des millions d’années avec une lente acquisition par transformation physique dès notre naissance et bien sûr comme outil d’exercice physique facile et gratuit !

Marcher tous les jours…

Alors comment se fait-il que malgré cette faculté unique et facile de déplacement seulement 12% des français font assez d’efforts physiques au quotidien ?

Aurions nous désormais décider d’arrêter de marcher avec notamment des conséquences de surpoids et d’obésité croissante, malgré une information omniprésente sur les risques pour la santé ?

La marche est pourtant une solution simple et économique… sans parler des bienfaits pour notre environnement !

Marche, vélo, transports en commun… à nous de choisir quel avenir de mobilité choisir pour nos espaces urbains et ruraux.

Et si vous n’aimez pas marcher, il vous rester le vélo, idéal pour le déplacement urbain 🙂

Espace requis pour transporter 60 personnes, via Richard Layman

Web+Santé

  • La bipédie, Wikipédia
  • 10 faits sur l’activité physique, OMS
  • La pratique sportive régulière des Français en baisse : quelles pistes d’action publique ?
  • Recommandations mondiales en matière d’activité physique pour la santé, OMS
  • L’exercice physique recommandé au quotidien, Ameli